Samedi 18 Mai 20h30

Théâtre

Le portrait de Dorian Gray

Centre culturel

Durée 1h40 • tout public

Tarifs

  • Plein 30€
  • Réduit 28€
  • Abonné 25€
  • Préférentiel 15€
  • Jeune 10€

Partager

Par la magie d’un vœu, Dorian Gray conserve la grâce et la beauté de sa jeunesse. Seul son portrait vieillira. Le jeune dandy s’adonne alors à toutes les expériences. Wilde nous lance dans une quête du plaisir et de la beauté sous toutes ses formes, belles ou atroces ; l’art n’a rien à voir avec la morale. L’œuvre la plus personnelle de Wilde.
Il disait : « Dorian Gray contient trop de moi-même, Basil est ce que je pense être, Harry ce que les gens pensent que je suis et Dorian ce que j’aurais aimé être en d’autres temps. »
« …..C’est maintenant la cinquième fois que j’explore l’œuvre de Wilde. Toujours intimement persuadé que Le portrait de Dorian Gray est la plus grande pièce de théâtre que Wilde est jamais écrite, je me lance à nouveau dans la quête d’en faire cette fois-ci une vraie pièce de théâtre, avec l’espoir, peut-être illusoire, d’en faire un vrai classique. Je suis persuadé que Wilde, s’il avait pu échapper à la censure et à la morale de son époque, en aurait fait sa pièce de théâtre la plus aboutie. …Rares sont les romans aussi bien dialogués que celui-ci : certaines scènes sortent tout droit du livre. …Tel est mon rêve et mon obsession : vous faire découvrir, pour la première fois, cette nouvelle pièce d’Oscar Wilde.

Adaptation théâtrale mise en scène : Thomas Le Douarec
Assistante à la mise en scène : Caroline Devismes
Dorian Gray - Arnaud Denis,
ou Valentin Carbonière
Harry, Lord Henry Wotton - Thomas Le Douarec ou Olivier Breitman
Basil Hallward, le peintre,
James Vane et le pianiste
Fabrice Scott ou Maxime de Toledo
Sybil Vane, Sally, la duchesse
Carolinne Devismes ou Solenn Mariani
Musique, dir. musicale : Mehdi Bourayou
Paroles : Thomas Le Douarec
Lumière : Stéphane Balny
Costumes :
José Gomez d’après Frédéric Pineau

Production : Compagnie Thomas Le Douarec
et Protect Artistes Music Diffusion : Nouvelle Scène