Vendredi 8 Février 20h30

Théâtre

La femme comme champ de bataille

Centre culturel

Durée 1h30

Tarifs

  • Plein 22€
  • Réduit 20€
  • Abonné 17€
  • Préférentiel / Étudiant 15€
  • Jeune 10€

Partager

La femme comme champ de bataille met en scène la confrontation de deux femmes, une psychologue américaine, Kate, et une jeune femme des balkans, Dorra, victime d’un viol pendant les conflits qui déchirent l’ex-Yougoslavie. Elles sont dans une chambre d’hôpital en Allemagne, loin des atrocités de la guerre, et vont peu à peu apprendre à se connaître. Dorra est enceinte et veut mourir, Kate veut à tout prix sauver l’enfant du viol. Ce face à face révèle les fractures intimes des deux femmes que tout oppose en apparence.
Dorra et Kate, deux mondes qui se rencontrent, l’Est et l’Ouest, deux femmes bouleversées par l’histoire, toutes les deux victimes, toutes les deux marquées à vie.

« J’ai fait une première mise en scène de ce texte en 1999
au Glob-théâtre de Bordeaux. Depuis, l’idée d’un jour explorer
à nouveau cette écriture ne m’a pas quittée. Pour la force de la fable (…) Jean-Luc Ollivier

Mise en scène, scénographie : Jean-Luc Ollivier
Avec : Marie Delmarès, Clémentine Couic
Musique : Thierry Oudin 
Création lumière,
Régie générale : Eric Buna
Chargé de production :
Jean-Yves Deman

Production : Compagnie Théâtre du Globe Soutien : Conseil Départemental de la Gironde, de L’OARA, du Rectorat de Bordeaux pour l’accueil en résidence au Collège Jean Rostand de Mont de Marsan et Sarlat , de la DRAC Nouvelle Aquitaine.